Vous souhaitez épargner pour investir dans un logement ? L’épargne logement est aujourd’hui l’une des formes d’épargne les plus prisées par les Français. Deux possibilités s’offrent à vous : le Compte Épargne Logement également appelé CEL et le Plan Épargne Logement autrement appelé PEL. Ils vous permettront de vous constituer une épargne dans le but d’acquérir un bien immobilier. Mais quelle différence y a t-il entre les deux ?

Le Plan Épargne Logement (PEL)

Le Plan épargne logement vous permet d’épargner pendant une durée de 4 ans. Depuis le 1er août 2016, les taux de rémunération du PEL son fixés à 1 %. Les intérêts sont par ailleurs exonérés d’impôts pendant 11 ans mais sont néanmoins soumis aux prélèvements sociaux. Certaines conditions doivent être respectées afin de pouvoir ouvrir un PEL : verser un montant initial minimum de 225€ lors de l’ouverture et verser un montant minimum annuel de 540€. Le montant des versements périodiques est fixé par le contrat : 45€ par mois ou 135 par trimestre ou 270€ par semestre. Vous vous engagez ainsi à respecter le contrat et à procéder aux versements sur le PEL en fonction de la périodicité choisie.

Après 4 ans, plusieurs possibilités s’offriront à vous : clôturer votre compte, poursuivre votre épargne ou obtenir un prêt immobilier à un taux privilégié. Veuillez noter que tout retrait d’argent du compte entraîne systématiquement la clôture du PEL.

Clôturer un compte

Vous souhaitez récupérer vos fonds ? Il vous est tout à fait possible de clôturer votre compte au bout de 4 ans. Vous pourrez ainsi récupérer les intérêts produits. Vous conserverez également le droit au prêt pendant une durée maximum de un an. Par ailleurs, des prélèvements sociaux sur les intérêts sont dus dès la 1ère année.

Prélèvement sociaux

Taux

Contribution sociale généralisée

8,2 %

Contribution au remboursement de la dette sociale

0,5 %

Prélèvement social

4,5 %

Contribution additionnelle

0,3 %

Prélèvement de solidarité

2 %

Total

15,5 %

Source : Service Public

Continuer à épargner

Vous pouvez continuer à épargner pendant une durée maximale de 10 ans. Vous ne pourrez ensuite plus effectuer de versements mais vote PEL continuera à produire des intérêts pendant 5 ans à un taux de 1 %.

Obtenir un prêt immobilier

Si vous décidez d’obtenir un prêt avec votre PEL, sachez que celui-ci est plafonné à 92000€ avec une durée allant de 2 à 15 ans. Une prime d’un montant maximum de 1525€ vous est versée par l’État lors de la souscription du prêt d’un montant égal ou supérieur à 5000€. Cette prime atteint son maximum pour la construction ou l’achat d’un logement BBC. Au quel cas, cette prime sera plafonnée à 1000€. Par ailleurs, les taux d’intérêts sont fixés à la date de l’ouverture du PEL, ils resteront donc inchangés.

Compte Épargne Logement (CEL)

Le Compte Épargne Logement vous permet d’épargner à un taux de 0,50 % et d’obtenir un prêt immobilier à un taux privilégié sous certaines conditions. De même que pour le PEL, le CEL est soumis aux prélèvements sociaux mais ses intérêts sont exonérés d’impôt. Pour ouvrir ce type de compte, il est nécessaire d’effectuer un versement initial de 300€. Par ailleurs, vous ne devez pas disposer d’un autre CEL. Toutefois, il est possible d’ouvrir un CEL si vous disposez déjà d’un PEL à condition que les deux soient ouverts dans le même établissement bancaire. L’avantage du CEL est que vos fonds sont disponibles à tout moment, un retrait n’entraîne donc pas la fermeture définitive du compte sauf ci le solde est inférieur à 300€. Veuillez toutefois noter que le CEL est plafonné à 15300€.

Obtenir un prêt

Seuls les titulaires d’un CEL depuis plus de 18 mois peuvent obtenir un prêt. De plus, votre CEL doit avoir généré un minimum d’intérêts comme le résume le tableau ci-dessous.

Objet de financement

Minimum d’intérêts à produire

Travaux d’économie d’énergie

22,50€

Travaux de réparation ou d’amélioration

37€

Construction ou acquisition de logement

75€

Source : Service public

À noter que le montant maximum de ce prêt est de 23000 euros et sa durée varie entre 2 à 15 ans. Par ailleurs, comme évoqué précédemment, vous pouvez cumuler le CEL avec votre PEL à partir du moment ou le montant total ne dépasse pas les 92000 €. Enfin, vous pouvez obtenir une prime de l’État d’un montant maximum de 1144 €, exonérée d’impôt mais soumise aux prélèvements sociaux.

Si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet, nous vous invitons à vous rendre dans votre établissement bancaire, qui sera à même de répondre à toutes vos questions.

Publicités